fbpx

Politique

La guerre culturelle que la gauche livre à la société française passe par le choix des mots. Aujourd’hui, on nous oblige à utiliser le terme « migrant » à la place de « l’immigré » ou du « clandestin ». Ce n’est en rien un geste innocent, mais le résultat d’une volonté délibérée de changer la vision des Français sur le Grand Remplacement.

Une tribune publiée par Breizh infos pose la difficile question de l’usage du vocabulaire par la gauche dans l’espoir de tromper les Français. Il est

Le lobby immigrationniste, celui qui veut ouvrir en grand les portes de la France à « toute la misère du Monde » et répartir les pseudo réfugiés dans les plus petits villages de notre pays, a du plomb dans l’aile. Pour tenter de faire revivre cette idéologie mortifère, la gauche en est réduite à ressortir du placard deux morts vivants de la sociologie.

Le quotidien Libération est le journal officiel de l’idéologie dominante. Possédé par le grand capital, dirigé par la boboïtude dans sa version la plus chimiquement

Récent

Fermer le menu