fbpx
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Ce syndicaliste a été exclu de la police pour avoir commis un crime irréparable. Pour sa hiérarchie, il ne pouvait pas rester une seconde de plus au sein de l’institution sensée protéger les citoyens et combattre le crime.

Sur le plateau de TV LIbertés, Elise Blaise reçoit Alexandre Langlois, un syndicaliste policier qui a été exclu de la Police pour avoir dit : « Assez ! ». Dans son livre il raconte ce qu’il a vu, de l’affaire Benalla, au fils de Laurent Fabius au dessus des lois, en passant par d’autres cas moins médiatiques. Son témoignage lui a valu d’être considéré comme l’Ennemi de l’Intérieur par sa propre hiérarchie.

Policier depuis 2005, Alexandre Langlois s’est rapidement engagé dans le syndicat Vigi. Durant la crise des Gilets jaunes et les nombreuses accusations de violences policières, Alexandre Langlois a voulu se faire entendre et dénoncer le fonctionnement de la Police nationale, une institution gangrenée par les passe-droits, la corruption de la hiérarchie, de mèche avec les élites politiques. Une situation alarmante qui a conduit à transformer la mission des policiers. De gardiens de la paix du peuple, ils sont peu à peu devenus les garants d’un système injuste où règne la menace, ouvrant désormais pour la sauvegarde du système et des élites dirigeantes. Une situation de crise qui pousse parfois des policiers à commettre l’irréparable face au sens perdu de leur métier : le suicide.

AIDEZ la nouvelle librairie

Une centaine de Black blocs s’en est pris très violemment à la Nouvelle Librairie.

Nous comptons sur vous

Pour nous rejoindre
dans ce combat !

Fermer le menu