fbpx
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Le principal atout électoral du parti démocrate aux Etats-Unis est sa domination sans partage du vote noir. Pour la première fois, cette emprise maléfique commence à faiblir. Le président Trump a récemment atteint des cotes inattendues de popularité chez les Afro-Américains. Si cette évolution se confirme et si elle persiste jusqu’aux élections de novembre 2020, la réélection de Donald Trump est acquise.

Les démocrates aux États-Unis sont consternés. Dans deux sondages récents, comme celui réalisé par Emmerson, le président Donald Trump obtient pour la première fois l’approbation de 34% des électeurs noirs.  Un fait sans précédent pour un président vilipendé par la gauche et les mouvements dits antiracistes.

Dans un récent post publié par Breitbart, l’activiste conservateur afro-américain Rob Smith,  ancien combattant de la guerre d’Irak, commentateur politique et contributeur chez Turning Point USA, avance quelques intéressantes hypothèses.

Selon Rob Smith, un responsable de la Maison-Blanche lui a récemment dit que le seul véritable moyen pour le président Trump de toucher les électeurs des minorités raciales est de leur prouver qu’il obtient des résultats. Et ce gouvernement, justement, obtient d’excellents résultats. 

Pour garder leur main-mise sur les Noirs, les démocrates ont multiplié les manœuvres d’intoxication en s’appuyant sur les médias et leurs mensonges répétés à l’envi sur les plateaux de télévision.

Dans une vidéo récente de la Coalition Black Voices For Trump , Rob Smith a rappelé certains des résultats obtenus: taux de chômage au plus bas chez les Noirs, signature de la loi historique First Step Act qui facilite la sortie de prison des détenus non-violents, etc. 

Pour continuer sur cette lancée jusqu’aux élections de 2020, Rob Smith suggère que Trump et son équipe de campagne mettent l’accent sur les résultats et non pas sur le verbiage politique d’un affrontement stérile avec les démocrates. Cette démarche leur garantira le soutien d’un nombre historique d’électeurs afro-américains en novembre prochain.

Grâce aux mesures adoptées par le président Trump, des milliers de prisonniers ont été libérés après des décennies de prison pour infractions non violentes et 91% de ces anciens détenus sont des Noirs .  

Le mythe du Trump «raciste» est un thème de propagande récurrent de la gauche depuis le moment où le futur président à déclaré sa candidature depuis la Trump Tower de New York.

 

Afin de conserver leur domination sur les minorités raciales, et plus particulièrement les Noirs, les démocrates ont multiplié les manœuvres d’intoxication en s’appuyant sur les médias et les mensonges répétés à l’envi sur les plateaux de télévision.

La gauche et les bien-pensants ont peur que les Afro-Américains se rendent compte que leur condition s’améliorent sous la présidence Trump.

Mythes, mensonges, demi-vérités sont constamment déversés sur le public américain par des médias de masse qui se font les relais complaisants de la propagande du parti démocrate.  

La gauche et les bien-pensants n’ont qu’une crainte, que les Afro-Américains se rendent compte de ce que l’administration Trump fait pour eux.

De plus en plus de Noirs participent aux réunion électorales organisées par le président Trump.

Le First Step Act est la réforme de la justice pénale la plus complète depuis une génération. Son adoption a traîné en longueur à la Maison-Blanche d’Obama durant des années avant d’être promulguée par ce président. Des milliers de prisonniers ont été libérés après des décennies de prison pour des infractions non violentes et 91% de ces anciens prisonniers sont des Noirs .  

De plus en plus de Noirs sont à l’aise avec l’idée de soutenir ouvertement le gouvernement du président Trump.

Plus tôt cette année, l’administration Trump a levé les restrictions de financement qui pesaient sur certaines universités et collèges historiquement à majorité noire (HBCU). Pour les étudiants noirs qui fréquentent ces universités – dont beaucoup sont des étudiants issus de familles qui n’ont jamais atteint auparavant ce niveau d’études,  c’est une mesure en mesure de changer leur vie.    

Si les résultats des sondages se confirment avec le temps, ils révèlent une transformation de l’attitude des Afro-Américains en faveur du président que les démocrates ne peuvent ignorer qu’à leurs risques et périls.

Selon Rob Smith, il est trop tôt pour dire si les deux récents sondages sont révélateurs d’une évolution décisive et durable des électeurs afro-américains en faveur de Donald Trump, mais ils signalent une transformation de l’attitude des Afro-Américains en faveur du président que les démocrates ne peuvent ignorer qu’à leurs risques et périls.

 

L’accent mis par la campagne de Trump visant à informer les électeurs noirs sur les résultats obtenus fonctionne. Les risques pris par de nombreux Noirs partisans de Trump, comme Rob Smithj lui-même, portent leurs fruits. De plus en plus de Noirs sont à l’aise avec l’idée de soutenir ouvertement l’administration Trump, même si cela peut parfois signifier d’ être la cible de violences physiques de la part des antifas.   

La campagne du président Trump multiplie ses efforts pour convaincre les électeurs noirs.

Pour remporter un pourcentage significatif du vote noir qui pourrait vaincre les démocrates en novembre – et au-delà – Trump doit continuer à marteler le message, et la Coalition Black Voices For Trump est un bon début.  

L’activiste conservateur noir américain Rob Smith avec une participante à la conférence sur la Guerre culturelle tenue à l’université de l’Etat de l’Ohio à Columbus.

Pour combattre le flot constant de propagande venant de la gauche qui cherche à attiser la peur parmi les électeurs noirs en traitant le président de raciste, de membre du Klu Klux klan, et d’autres accusations qui deviendront sans aucun doute encore plus incendiaires à l’approche des élections présidentielles de novembre 2020, Donald Trump et son gouvernement ne doivent avoir qu’un seule ligne de conduite: se concentrer sur les résultats en faveur des Noirs obtenus par leur politique.

Laissez les mensonges, les demi-vérités et la propagande à la gauche, car c’est tout ce qu’ils ont. Et les électeurs noirs commencent à s’en rendre compte.

Retrouvez le texte de Rob Smith sur le site de Breitbart en cliquant ici.
Photos DR Donald J. Trump et CC via Flickr de Gage Skidmore, Susan Melkisethian et Tabitha Kaylee Hawk.
Gage Skidmore est un talentueux photographe qui consacre beaucoup de son temps aux causes conservatrices. Découvrir son travail en cliquant ici.

Victime d’une escroquerie, Jean-Charles, ancien légionnaire qui a dignement servi notre pays, père de deux petits enfants, a besoin de votre aide pour reprendre une vie normale. Un petit coup de pouce de votre part peut changer complètement sa vie et celle de William et d’Alice.

AIDEZ la nouvelle librairie

Une centaine de Black blocs s’en est pris très violemment à la Nouvelle Librairie.

Nous comptons sur vous

Pour nous rejoindre
dans ce combat !

Fermer le menu