fbpx
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Le cinéaste de gauche Michael Moore, un des opposants les plus frénétiques au président Trump, a fait une étonnante prédiction sur les prochaines élections présidentielles américaines.

Le cinéaste Michael Moore est une des figures les plus connues de la gauche américaine. Il avait été des très rares dans son camp à prédire l’élection de Donald Trump à la présidence en 2016. Aujourd’hui, il recommence en prédisant que le président a toutes les chances de l’emporter à nouveau en 2020.

La procédure en destitution initiée par les démocrates de la Chambre des représentants a échoué dans son objectif de retourner une partie significative de l’opinion américaine contre le président. Tout au contraire, elle a contribué à galvaniser sa base et son soutien dans les Etats qui comptent pour l’élection de 2020 reste au beau fixe.

Le cinéaste Michael Moore a déclaré que le président Donald Trump avait de fortes chances de remporter les élections de 2020, affirmant que son soutien dans les États du centre des Etats-Unis n’avait pas faibli du tout.

Il a ajouté que si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui, Trump obtiendrait très probablement assez de grands électeurs pour remporter la victoire.

Si le vote avait lieu aujourd’hui, je crois, il remporterait les États dont il a besoin, parce que, vivant là-bas, je vais vous dire, son niveau de soutien n’a pas baissé d’un pouce.

a-t-il déclaré dans un entretien à l’émission politique de gauche  Democracy Now.

«En fait, je dirais que c’est encore plus enragé qu’avant, parce qu’ils ont peur maintenant. Ils ont peur qu’il puisse perdre, car ils ont regardé son comportement. Ils sont donc voraces dans leur appétit pour Donald Trump. C’est la mauvaise nouvelle.

Seule une frange extrémiste et radicalisée de la gauche américaine est très mobilisée contre le président Trump.

En revanche, le cinéaste prédit aussi qu’il va à nouveau perdre l’élection du point de vue du nombre de voix. 

Mais, dans le système américain, ce n’est pas le total des voix qui compte, mais le nombre d’Etats remportés.

En d’autres termes, le candidat démocrate pourrait remporter toutes les voix de la Californie, de New York, cela ne changerait pas le résultat final. 

Les ingrédients du succès électoral de Trump en 2016 non seulement sont toujours présents en 2020, mais s’ajoute la stupéfiante prospérité économique qui a conduit le pays à des niveaux d’emploi jamais connus depuis des décennies.

Enfin, le cinéaste a insisté sur la mobilisation des Blancs et des conservateurs en général en faveur de Donald Trump et il remarque que le même phénomène ne se produit pas à gauche car les potentiels candidats démocrates ne sont guère inspirants.

Avec l’aide de vedettes très populaires dans la communauté noire comme Kim Kardashian, le président Trump a pris des mesures qui vont droit au coeur de cette communauté, notamment en facilitant la sortie de prison de nombreux petits délinquants, en grande majorité noirs.

Michael Moore ne mentionne pas un fait très important. On observe une évolution à la hausse du soutien à Trump parmi les Noirs et les Hispaniques.

Si le président réussit son approche de la communauté noire, les chances d’une victoire démocrate s’estompent considérablement.

Retrouvez un article sur le même thème publié par le Daily Mail en cliquant ici.
Retrouvez l’entretien de Michael Moore dans Democracy Now en cliquant ici.
Photos DR Democracy Now, Kim Kardashian et CC via Flickr de Susan Melkisethian, Juan, Epoch Times.

 

AIDEZ la nouvelle librairie

Une centaine de Black blocs s’en est pris très violemment à la Nouvelle Librairie.

Nous comptons sur vous

Pour nous rejoindre
dans ce combat !

Fermer le menu