fbpx

Des déclarations critiques à l’égard de l’islam d’une adolescente ont suscité une vague d’appels à la violence contre elle qui auraient dû mobiliser les élites en sa défense. Rien de tel. La gauche a botté en touche révélant une nouvelle fois sa soumission totale à l’islamisme.

Le blasphème, un droit absolu ? Mila, adolescente de 16 ans a fait l’objet d’insultes et de menaces de mort pour avoir critiqué la religion musulmane sur les réseaux sociaux.…

0 commentaire
Fermer le menu