fbpx
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Star de TV Libertés, Elise Blaise anime l’émission « Samedi politique » qui remporte un succès grandissant. Cette réussite s’explique par la qualité de ses invités et par la liberté de ton des échanges sur le plateau. En accueillant un duo de choc, l’économiste libéral Charles Gave et le souverainiste François Asselineau, TV Libertés contribue au débat dans un monde des médias dominé par le politiquement correct.

Après un premier numéro à succès sur le Brexit, l’économiste Charles Gave et le président de l’UPR François Asselineau reviennent sur le plateau de TV Libertés pour un débat animé par Elise Blaise autour du Frexit, du Bruxit et des élites au pouvoir. Un grand moment de télévision sans modération.

Après un premier numéro à succès sur le Brexit, l’économiste Charles Gave et le président de l’UPR François Asselineau reviennent pour un débat animé autour du Frexit, du Bruxit et des élites au pouvoir. Qui perd, qui gagne ? Alors que la Grande-Bretagne se rapproche peu à peu de la conclusion du Brexit, quelles sont les conséquences à prévoir pour l’Union Européenne et la France ? Libération du Royaume-Uni, explosions des contributions nettes pour l’UE, qui sortira vraiment gagnant de ce bouleversement ?

Haut fonctionnaire né à Paris en 1957, François Asselineau est des plus ardents défenseurs d’un souverainisme français plaidant pour un retrait de la France de l’Union européenne.

Près de 18 ans après l’entrée en vigueur de la monnaie unique, les conclusions s’opposent. La disparité des économies des pays européens a entraîné des conséquences diverses au sein de l’UE au point que certains veulent désormais quitter la zone euro. L’Union Européenne : un bouc émissaire. François Asselineau et Charles Gave s’opposent sur les responsabilités des Etats européens et des dirigeants. Quand le premier considère que toutes les décisions sont conditionnées par Bruxelles, le second estime qu’elles sont avant tout le fruit de l’incompétence et de la prédation des élites qui gouvernent

Économiste et entrepreneur  né à Alep en 1943 et président de l’Institut des libertés, Charles Gave est un libéral conservateur qui a fait route un temps avec Debout la France avant e s’en éloigner.

Retrouvez le site de TV Libertés en cliquant ici.

AIDEZ la nouvelle librairie

Une centaine de Black blocs s’en est pris très violemment à la Nouvelle Librairie.

Nous comptons sur vous

Pour nous rejoindre
dans ce combat !

Fermer le menu