Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Kyle Rittenhouse acquitté !

Le site internet de réinformation Breizh Info à publié une traduction de l’analyse faite par Jared Taylor sur Kyle Rittenhouse et sur le traitement par les médias et les personnalités du verdict du procès. Jared Taylor est un journaliste et traducteur américain, fondateur du périodique American Renaissance, il est également le président de New Century Foundation, une fondation spécialisée dans l’étude des questions d’immigration et des conflits ethniques.

Jared Taylor – que les lecteurs de Breizh-info connaissent – revient sur l’acquittement de Kyle Rittenhouse, ce jeune qui avait abattu deux activistes antifas, proche de Black Lives Matter et blessé grièvement un troisième, en tentant de protéger un quartier de saccages et de pillages et alors qu’il était lui même menacé avec des armes (un skateboard et un pistolet) par deux des trois individus. Nous avons traduit son analyse pour vous ci-dessous.

L’establishment américain déchainé contre Kyle Rittenhouse 

Kyle Rittenhouse a été déclaré non coupable sur tous les points. Et les gauchistes sont fous de rage. Nombreux sont ceux qui sont convaincus que l’affaire était une affaire de race et rien d’autre, et que l’acquittement est une preuve d’un privilège blanc ou d’une suprématie blanche aux USA.

Voici un résumé de 30 secondes de ce qui s’est réellement passé.

Après qu’un policier blanc de Kenosha, dans le Wisconsin, ait abattu un criminel noir – dans ce qui s’est avéré plus tard être un usage justifié de la force – les émeutiers et les incendiaires se sont mis au travail. La police est restée en retrait et n’est pas intervenue, et voici par exemple ce qu’il reste d’un bâtiment du département des prisons.

Voici ensuite le concessionnaire de voitures d’occasion, Car Source, après que des incendiaires l’aient incendié. Kyle Rittenhouse, qui a des liens forts avec la ville, est indigné. Le troisième jour des émeutes, on lui a demandé de protéger le terrain de Car Source, avec plusieurs autres hommes armés.

Il a également pris une trousse de premiers soins et a soigné plusieurs personnes blessées.

Les émeutiers, qui s’étaient tant amusés à piller et à brûler, deviennent alors furieux lorsque des hommes armés de fusils sont arrivés, éteignant les incendies et gâchant leur plaisir. Le premier homme que Rittenhouse a tué, Joseph Rosenbaum – il est en chemise rouge – venait de sortir d’un hôpital psychiatrique après une tentative de suicide.

Avant cela, il avait été condamné à 12 ans de prison pour avoir violé des garçons. Il menaçait de tuer Rittenhouse, le poursuivait jusqu’à ce qu’il l’accule et essayait de lui prendre son fusil. Rittenhouse avait peur que Rosenbaum le tue, lui et d’autres personnes, s’il prenait le fusil. Il a tiré quatre coups de feu.

Les deux autres hommes qu’il a abattus l’attaquaient clairement. Le voici, au milieu, sur le dos, après qu’Anthony Huber – juste à côté de lui – l’ait frappé au cou avec un skateboard

Sur la droite se trouve Gaige Grosskreutz, un pistolet à la main. Et il a continué à avancer C’est le moment où Rittenhouse a tiré.

Vous pouvez voir l’impact de la balle sur le bras droit de Grosskreutz, et vous pouvez voir l’arme dans sa main, pointant droit sur Rittenhouse. Rittenhouse croyait que c’était tuer ou être tué, et le jury l’a cru. Huber a été condamné à six reprises pour violence domestique, ainsi que pour utilisation d’une arme dangereuse et séquestration. Grosskreutz avait de nombreuses arrestations pour conduite en état d’ivresse, cambriolage, et circulation armée en état d’ivresse.

Avant même que le procès ne commence, il était clair qu’il s’agissait d’un cas de légitime défense. Cependant, les gauchistes obsédés par la race ont décidé qu’il s’agissait de suprématie blanche. Comment est-ce la suprématie blanche quand un homme blanc tire sur trois autres hommes blancs ? Parce que la foule se révoltait et brûlait des voitures et des immeubles au nom de la vie des Noirs.

Nicole Hannah-Jones, qui a mis sur pied le projet 1619 pour le New York Times, explique : « Dans ce pays, vous pouvez même tuer des Blancs et vous en tirer si ces Blancs se battent pour la vie des Noirs.

Est-ce qu’elle croit vraiment qu’à chaque instant du procès, le jury s’est dit : « Ces gens que Rittenhouse a abattus défendaient la dignité des Noirs, ils méritaient donc d’être abattus comme des N-I-G-G-E-R-S. »

Je parie qu’il n’y a pas une seule personne en Amérique qui pense ça, mais Nicole Hannah-Jones est professeur d’université et lauréate du prix Pulitzer, alors je suppose qu’elle a tout compris de nous, les Blancs.

Elie Mystal est diplômé de Harvard et de la Harvard Law School. Il a prédit que Rittenhouse serait acquitté parce que « nous ne vivons pas dans un monde juste ; nous vivons dans un monde blanc. Parce qu’il a tué en étant blanc, il sera probablement libre. »

Bien sûr, après l’acquittement, il a écrit : « Ce système est conçu pour libérer des gens comme Rittenhouse : des justiciers blancs qui tuent pour maintenir les meilleurs intérêts de la blancheur. »

 

Lorsque Rittenhouse a tiré sur un homme blanc qui pointait un pistolet sur sa tête, il défendait les intérêts des Blancs.

La députée noire Cori Bush nous a bien cernés, elle aussi. « Le juge, le jury, l’accusé. C’est la suprématie blanche en action. » Elle dit qu’elle a le cœur brisé.

MSNBC nous dit : « Le procès de Kyle Rittenhouse a été conçu pour protéger les conservateurs blancs qui tuent. »

Vraiment ? Qui l’a conçu de cette façon ? Et, naturellement, « les milices suprémacistes blanches prévoient d’avoir des « Kyle Rittenhouses désignés » qui commettent des massacres de « traîtres à la race » chez Antifa et BLM. »

Je suppose que ces personnes noires ont des espions fiables dans les milices suprémacistes blanches dont vous n’avez jamais entendu parler…

CNN a fait un grand article : « Il n’y a rien de plus effrayant en Amérique aujourd’hui qu’un homme blanc en colère. »

L’auteur se plaignait que « certains hommes blancs ont l’impression qu’ils peuvent gouverner et brutaliser sans conséquence. » C’est une photo des émeutiers de la capitale, d’ailleurs. Rappelons qu’ils ont été arrêtés et poursuivis dans le cadre de la chasse à l’homme la plus importante, la plus acharnée et la plus coûteuse de l’histoire des États-Unis, mais l’auteur pense tout de même que nous pouvons gouverner et brutaliser…

Hollywood ou la haine de l’homme blanc

Bien sûr, Hollywood a pris le train en marche des méchants Blancs. Mia Farrow a tweeté : « Alors n’importe qui peut venir à une manifestation, marcher au milieu de la rue avec une arme massive – et tuer des gens ? Je suppose que ça vient avec le privilège blanc. »

Une autre actrice, Yvette Brown, a tweeté : « La bonne nouvelle, c’est que les hommes et les garçons blancs peuvent toujours tuer qui ils veulent sans faire de prison ! N’est-ce pas amusant ! »

L’acteur Mark Ruffalo a écrit : « Nous sommes réunis pour pleurer les vies perdues à cause du même système raciste qui dévalorise les vies des Noirs et qui a dévalorisé les vies d’Anthony et de JoJo.

Précision : Anthony est Huber, le batteur de femmes compulsif, et « JoJo » est Rosenbaum, le violeur d’enfants.

L’acteur Josh Gad : « Les justiciers peuvent aller tuer des gens qui protestent contre des problèmes comme l’égalité raciale quand ils le veulent. »

 

La réalisatrice Ava DuVernay a fait passer le message suivant : « Des civils armés peuvent se présenter dans n’importe quelle ville, inciter à la violence, puis utiliser le danger qu’ils ont créé pour justifier de tirer sur les gens dans la rue. »

Hollywood est rempli d’ignorants conformistes. Mais on pourrait s’attendre à ce que certaines personnes sachent mieux. Keith Olbermann est censé être un journaliste professionnel. Sa réaction au verdict ? « J’emmerde ce meurtrier. »

Mais c’est encore plus inquiétant. Le député Jerrold Nadler déclare : « La justice ne peut tolérer que des personnes armées traversent les frontières de l’État à la recherche d’ennuis pendant que des gens se livrent à des protestations protégées par le premier amendement. »

Il se fiche que des millions de clandestins traversent nos frontières, mais il s’inquiète que Rittenhouse ait traversé une frontière d’État ? Et il pense que les incendiaires et les émeutiers ne faisaient qu’exercer les droits du Premier Amendement ? Ce type est un avocat et il dirige la commission judiciaire de la Chambre. Maintenant il veut que le ministère de la justice (DOJ) trouve un moyen de poursuivre Rittenhouse.

Kamala Harris a été un peu plus modérée. « J’ai passé la majorité de ma carrière à travailler pour rendre notre système de justice pénale plus équitable. C’est clair, il y a encore beaucoup de travail à faire. »

Encore du travail ? Abolir le droit à l’auto-défense ? L’abolir seulement pour les hommes blancs ?

Alors. Que pensent les Américains ordinaires du verdict ? Réponse en vidéo, certes un peu cliché, ci-dessous.

Je terminerai par une demande à tous les médias et politiciens qui ont insulté et injurié les Blancs dans cette affaire : « Continuez comme ça. Vous n’avez pas idée à quel point vous faites avancer le travail de gens comme moi. Vous réveillez des centaines, des milliers, des millions de Blancs. Ils ne se soumettront pas longtemps à votre haine et à votre mépris. »

Grâce à vous, les choses vont changer.

Jared Taylor

Vous pouvez retrouver la vidéo en langue originale en cliquant ici.

Vous pouvez également retrouver cet article de Breizh Info sur leur site en cliquant ici.

Illustrations issues de la vidéo de American Renaissance.

AIDEZ la nouvelle librairie

Une centaine de Black blocs s’en est pris très violemment à la Nouvelle Librairie.

Nous comptons sur vous

Pour nous rejoindre
dans ce combat !