Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Blanquer entarté !


Alors qu’il était en déplacement à Montargis, l’ancien ministre de l’Éducation s’est retrouvé face à des forcenés, de véritables hooligans, pire que ceux du Stade de France, et qui ont osé commettre l’affront ultime :  badigeonner de chantilly l’ancien ministre !

Mais qui a bien pu oser faire un tel geste ? Qui sont ces voyous qui ont perturbé ce « moment de bonheur démocratique par l’échange » ? Peut-être d’horribles fachos venus déranger l’évènement ? Eh bien non ! Il s’agit de deux enseignants mécontents de ce que l’école de la République est devenue… Certains diront qu’ils ont bien raison d’entarter un ministre, mais ce qui nous intéresse ici ce n’est pas tant le gâchis de chantilly mais une fois de plus le deux poids deux mesures qui s’affiche de manière éhontée non seulement dans les médias de grands chemins mais aussi dans la justice !

Une enquête va être ouverte pour « violences volontaires aggravées », ce qui semble quand même un peu déconcertant alors qu’il s’agit de chantilly… Et les deux enseignants comparaîtront devant la justice le 4 juillet. Pour une fois que le lent système de justice s’active… c’est bien pratique d’avoir des relations haut placées tout de même…

Si le scandale de l’ex-ministre à la chantilly, candidat dans le Loiret, a fait grand bruit, on peut supposer que si un autre candidat se faisait frapper, chahuter violemment, toute la presse dénoncerait ces agressions et les magistrats agiraient aussi vite que la lumière !
Pourtant, on a presque l’impression que Blanquer est le seul à se faire “attaquer” pendant ces élections. Des candidats RN agressés comme Alexandre Morel le 31 mai dernier ou la candidate Reconquête ! Cécile Scheffen le 1er juin ne doivent pas être assez vendeurs pour les grands médias… Pourtant il ne s’agissait pas que de chantilly dans ces trop nombreux cas d’agressions !

Qu’attendent les médias et la justice pour agir ? Pourquoi ces candidats, ces patriotes, sont-ils délaissé par l’opinion publique ? Parce que la gauche bien pensante préfère protéger les agresseurs que les agressés !

Rebellons-nous contre ce système et allons voter dimanche !

AIDEZ la nouvelle librairie

Une centaine de Black blocs s’en est pris très violemment à la Nouvelle Librairie.

Nous comptons sur vous

Pour nous rejoindre
dans ce combat !