fbpx

Le développement d’une christianophobie violente en France est à la fois un phénomène inquiétant et sous-évalué. De peur de mettre en cause des musulmans, les pouvoirs publics négligent cette manifestation de haine contre des Français alors même que les enquêtes révèlent des origines plus diverses pour cet anti-christianisme en hausse dans notre pays.

Richard Bernstein, ancien chef de bureau du New York Times à Paris de 1984 à 1987, auteur de Fragile Glory : A Portrait of France

La guerre s’intensifie entre les transsexuels et les lesbiennes. Les premiers insistent pour être reconnus comme des femmes même sans être opérés et les secondes répondent en affirmant qu’une « femme n’a pas de pénis ». Poussé par une logique tyrannique, le mouvement gay, où dominent les homosexuels mâles, veut forcer les lesbiennes a mettre la biologie et le bon sens cul par dessus tête.

Un groupe de femmes portant des teeshirts avec l’inscription « Les lesbiennes sont des femmes » a été expulsé du café du National Theatre de

Le Royaume-Uni est un des pays d’Europe où la liberté d’expression est la plus persécute par les tenants du politiquement correct et les principaux groupes de pression, notamment le lobby homosexuel et l’extrême gauche. Une victoire judiciaire contre la tyrannie des bienpensants vient rappeler que la défense des libertés individuelles reste possible.

L’étudiant chrétien africain Félix Ngole avait été expulsé de l’université de Sheffield car il avait publiquement affiché son opposition au mariage homosexuel en apportant en

Fermer le menu