fbpx
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Quand ils ne sont pas bloqués par des politiciens froussards, les Gendarmes font…

Quand ils ne sont pas bloqués par des politiciens froussards, les Gendarmes font bien leur travail. Une belle histoire que raconte l'Essor de la Gendarmerie.

Des gendarmes français en Roumanie pour démanteler un groupe de cambrioleurs agissant en Bourgogne

Quatre ressortissants roumains, soupçonnés d’appartenir à un réseau de cambrioleurs agissant en Bourgogne et basés en région parisienne, viennent d’être arrêtés en Roumanie, des gendarmes et un juge d’instruction français s’étant déplacés dans le pays.

Cette opération a mobilisé le 22 octobre une soixantaine de policiers roumains qui sont intervenus dans un village d’où ces quatre personnes faisaient des allers-retours fréquents avec leur base française, un camp en région parisienne.

Ce groupe criminel organisait, depuis Ris-Orangis (Essonne), des raids nocturnes en Bourgogne pour dérober des outillages électroportatifs et thermiques (débroussailleuses, tronçonneuses …) dans les abris de jardin de particuliers. Ces vols, d’abord constatés dans l’Yonne, s’étaient progressivement étendus à l’ensemble de la Bourgogne. Au total, 65 vols pour un préjudice global de 100.000 euros ont été commis.

Grace à des écoutes téléphoniques, la section de recherches (SR) de Dijon, assistée par l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), avait pu repérer les trajets des cambrioleurs présumés entre leur camp de Ris-Orangis et la Bourgogne.
Le 19 juin, trois hommes ont d’ailleurs été interpellés à Ris-Orangis, dont deux mis en examen et placés en détention provisoire.

Le 22 octobre, c’est dans le cadre d’une décision d’enquête européenne d’un juge d’instruction d’Auxerre que quatre interpellations ont été réalisées par une soixantaine de policiers roumains, appuyés par le bureau mobile d’Interpol.

Des mandats d’arrêt européens ont été notifiés aux quatre personnes interpellées et cinq autres délivrés à l’encontre de suspects absents ou en fuite.

https://lessor.org/…/des-gendarmes-francais-en-roumanie-po…/




Source

AIDEZ la nouvelle librairie

Une centaine de Black blocs s’en est pris très violemment à la Nouvelle Librairie.

Nous comptons sur vous

Pour nous rejoindre
dans ce combat !

Fermer le menu